Bas de ligne

Traînard ou empile, le bas de ligne est déterminant pour toutes les techniques de pêche à l’appât. Clé de voûte d’une action de pêche réussie, il mérite toutes les attentions.

Par définition, il s’agit de la portion de la ligne sur laquelle est monté l’hameçon. Le bas de ligne peut-être réalisé en nylon classique, en fluoro carbone, en tresse ou encore en acier. Vous trouverez sur TOP-FISHING.FR des bas de ligne montés, prêts à l’emploi pour toutes les pêches (grands fonds, bonites, roche, surf, …) ainsi que tous les accessoires qui vous permettront de réaliser vos propres bas de ligne.

Des bas de ligne cohérents et équilibrés pour mieux pêcher

La cohérence globale d’un bas de ligne est primordiale pour réussir régulièrement en pêche fine ou difficile. Le diamètre du fil, sa longueur, la taille de l’hameçon ou encore le volume de l’appât représentent autant de variables sur lesquelles il faudra jouer pour s’adapter aux différentes conditions de pêche rencontrées. Le bas de ligne s’élabore en fonction du poisson visé, de l’appât que l’on souhaite utiliser et en regard de l’état de la mer. On privilégiera toujours le meilleur compromis entre longueur et finesse du fil, sachant que si les bas de ligne longs et fins se révèlent très efficaces en termes de discrétion et d’efficacité en pêche, ils s’emmêlent aussi beaucoup plus facilement que des traînants plus courts et de diamètre plus élevés. À adapter selon les conditions de pêche rencontrées

En pêche de fond, on distingue deux types de bas de ligne, le traînard ou traînant et l’emplie

  • Le bas de ligne traînard : Comme son nom l’indique, il s’agit d’un bas de ligne posé entièrement sur le fond, en général assez long et destiné aux beaux poissons. Il est placé à l’extrémité du montage, après le plomb, sur un montage fixe ou coulissant. On l’utilise pour proposer un appât posé sur le fond.
  • L’empile : Il s’agit d’un bas de ligne plus court, relié plus haut sur le corps de ligne, avant le plomb, de manière à ce que l’appât évolue entre deux eaux. On l’utilise pour proposer des appâts en suspension à proximité du fond (Pêche de roche, pêche au vif, …)

Variantes de bas de ligne pour pêcher le même poste mais avec des conditions de mer différentes : Exemple d’adaptation.

  • Pêche de sparidés en plage sur fonds sableux et par mer belle :
  • Bas de ligne de 1m50 à 2m50 de longueur et de 16 à 22/100 de diamètre en fluorocarbone. Hameçon N°4 ou 6 pour pêcher à la cordelle, aux mourons ou encore au ver américain.
  • Pêche de sparidés en plage sur fonds sableux et par mer agitée :
  • Bas de ligne de 1m à 1m50 de longueur et de 20 à 24/100 de diamètre en fluorocarbone. Hameçon N°4 ou 6 pour pêcher à la cordelle, aux mourons ou encore au ver américain.
  • On fait varier la longueur et le diamètre des bas de ligne en fonction des conditions rencontrées. Par mer calme, l’eau est claire et les poissons méfiants comme les dorades ou les marbrés se révèlent difficiles à piquer. C’est en affinant les bas de ligne et en augmentant leur longueur qu’on parviendra à les décider. Par mer agitée, les eaux brassées troublent la visibilité et mettent à mal l’intégrité des bas de ligne trop longs et trop fins qui s’emmêlent systématiquement. Pour pêcher dans ces conditions, on pourra augmenter le diamètre des bas de ligne proposés et raccourcir leur longueur pour limiter les emmêlements.

Dernière mise à jour le dimanche 01 janvier 2011

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010