Interview de Guillaume Auger

Toujours attentif aux nouvelles techniques de pêche en mer, nous nous sommes souvent intéressés à la pêche au tenya, très en vogue ces dernières années. Assez logiquement nous sommes entrés en contact avec Guillaume Auger, ambassadeur de Pescanautics/Ecogear, l’acteur le plus actif autour de cette pratique ces deux dernières années.

  • Les questions (titre) sont de Daniel Cionini (gérant & fondateur de Top Fishing)
  • Les réponses (corps du texte) sont celles de Guillaume Auger (gérant de Pescanautics qui distribue notamment Ecogear, Marukyu, BKK …)

Dernière mise à jour le samedi 11 novembre 2017

1

l'Oval Tenya sait rendre fou les sparidés !

Bonjour Guillaume, comment as-tu as découvert cette technique ?

Bonjour à toute l’équipe Top-Fishing et à ses lecteurs ! Tout d’abord, merci de me solliciter sur le sujet, sachez que les sparidés me passionnent depuis plus de 20 ans.

J’ai découvert la pêche au tenya à sa source, au Japon, avec une figure emblématique locale de la pêche du tenya, Takayoshi Orimoto. Lors d’une sortie bateau, il m’a confié « tu vas voir, toi qui pêches les pagres en France, tu vas découvrir comment nous, pêcheurs japonais, nous les pêchons ici ». C’est alors qu’il sort une espèce de tête plombée avec un assist et une gambas qu’il avait trempé dans un liquide bizarre rose (qui empestait l’ail). Je le vois ensuite monter sa gambas sur la tête plombée et pêcher en s’aidant de la dérive du bateau. Ses animations étaient très saccadées, un peu comme on ferait sur du « loup » avec un leurre souple. Et bim, un, puis deux, puis trois pagres en un rien de temps, je découvrais alors l’attrait de la pêche du pagre au tenya !
J’appris ensuite que le tenya est une pêche traditionnelle au Japon, régulièrement pratiquée, c’est un classique pour la pêche des gros pagres.

 Et bim, un, puis deux, puis trois pagres en un rien de temps !

Dès mon retour en France, en 2012, j’ai voulu mettre en pratique mes apprentissages mais je dois reconnaître que je suis resté plusieurs sorties sans résultats, — à part quelques poissons de fond comme des chapons ou des galinettes mais rien de bien concluant !

Beau pagre piqué par l'Oval Tenya Beau pagre piqué par l'Oval Tenya

2

Denti pris au Tenya avec Guillaume Auger

Mais alors quel a été le déclencheur ?

Eh bien, en fait, mes échecs étaient finalement assez logiques. La variété de pagre pêchée au Japon (Pagrus Major) n’est pas exactement la même que celle vivant sur nos côtes, et donc son comportement et son mode d’alimentation non plus. Il fallait donc adapter la technique au Pagrus Pagrus, variété de pagre qui peuple la Méditerranée, l’Atlantique et la Manche.

Je suis donc reparti de zéro du point de vue de l’animation de mon tenya et au fur et à mesure de mes sorties, j’ai affiné la technique pour obtenir des résultats de plus en plus réguliers !

Les sparides sont très sensibles aux animations avec un Tenya Les sparides sont très sensibles aux animations avec un Tenya

3

Pageots pris au tenya avec la team Pescanautic

En quoi consiste cette animation du Tenya ?

Dans un premier temps, il ne faut surtout pas chercher à pêcher en verticale car cela implique l’utilisation de tenyas lourds et on perd la qualité de nage du leurre.

De plus, à l’aspiration, un pagre sent immédiatement que l’appât est anormalement lourd pour son volume et s’y désintéresse instantanément. Il faut donc chercher à pêcher en diagonale et jouer avec la dérive du bateau et le vent. Pour cela, il ne faut pas hésiter à utiliser des poids légers et n’oublions pas que s’ajoute également le poids de la gambas ! Mais je reviendrai plus tard sur le choix des grammages des tenyas et leur formes.

L’animation consiste donc, une fois que le tenya a touché le fond, à exercer de longues tirées horizontales alternées de petits arrêts. De cette manière le tenya nage juste au dessus du fond sans le taper jamais. Le pagre suit alors sa proie et lui donne quelques coups de dents, que l’ont reconnaît aux petites touches sur le scion. C’est à ce moment précis qu’on se fait tous avoir et que l’on ferre ! Mais on fait, il faut rendre la main, soit baisser la canne soit rendre quelques mètres de tresse. Puis on renouvelle quelques petites tirées pour exciter le prédateur jusqu’à que ce dernier engame définitivement le leurre avec la gambas. La touche est alors plus lourde et plus violente et on ferre à ce moment précis !

Alors bien évidemment, il se peut, selon les postes ou selon la période, que les touches soient beaucoup plus directes et moins subtiles, mais là vous n’aurez pas besoin de mes conseils !

Oval tenya fonctionne aussi avec un leurre Oval tenya fonctionne aussi avec un leurre

4

Et les grammages ?

Je vous joins un tableau que nous avons réalisé au cours de nos sorties, afin de guider au mieux les utilisateurs d’Oval Tenya. Ce tableau est juste à titre indicatif et bien évidemment il faut prendre en considération d’autres critères tels que le vent et le sens du courant.

Dans ce tableau, on voit que l’on peut très bien pêcher en 23gr dans 50 à 60 mètres d’eau et sincèrement, au risque d’en choquer certain, il nous arrive souvent de pêcher en 23gr jusqu'à 90 mètres de profondeur.

La technique du tenya rassemble de nombreux détails, qui réunis ou non, feront que la pêche sera efficace ou non. A commencer par la tresse, le choix d’une 4 brins est impératif et non pas une 8 brins qui va être plus souple et surtout moins résistante à l’abrasion. Pour ma part, je recommande une 4 brins multi-couleur (pour suivre le nombre de couleurs et donc la profondeur à laquelle on se trouve) d’un diamètre PE 1.0 ou PE 1.2 (16 lb/20lbs) . La tête de ligne quant à elle devra est composée d’un shockleader nylon d’environ 4 ou 5 mètres pour une très bonne présentation. Le choix d’un shockleader en fluoro-carbone n’est pas nécessaire et plus coûteux.

Pour finir, je recommande vivement une agrafe « queue de cochon » avec émerillon baril pour éviter le vrillage et pour pouvoir changer facilement de tenya.

Quel grammage tenya en fonction de la dérive et de la profondeur ? Quel grammage tenya en fonction de la dérive et de la profondeur ?

5

Canne Tenya K1-3006 en action avec Guillaume Auger

Parle-nous des K-ONE 3003 et 3006, cannes recommandées pour la pêche à la pierre et le tenya ?

Pour la pêche au Tenya, je recommande vivement la K-ONE 3006 qui a été développée précisément pour cette technique. Le scion a été conçu pour percevoir la moindre touche avec un montage des anneaux très près du blank afin d’optimiser la résonnance sur toute la longueur de la canne. La réserve de la K1-3006 est impressionnante, nous avons combattu de très beaux poissons avec cette canne (Denti 7,4 kg, pagre 6,3 et Mola Mola de 18 kg !!!!), aussi je vous la conseille sans aucune hésitation.

Et comme vous le formuliez dans votre question, il est vrai que le cahier des charges de cette canne répond à d’autres techniques de pêche telle que la pêche à la pierre et la pêche au calamar !

Crevette montée sur une tête plombée tenya Crevette montée sur une tête plombée tenya

6

As-tu des recommandations particulières pour bien choisir la couleur de son tenya ?

Je ferai évidemment ici référence aux couleurs qui composent la gamme Oval Tenya, puisque c'est avec celles-là que nous pêchons.

Les couleurs phosphorescentes sont destinées aux profondeurs de plus de 90 mètresn soit pour le lever, soit le coucher du soleil quand la luminosité est faible. Par temps nuageux avec un ciel gris, je recommande des couleurs dorées ou argentées tandis que par temps clair et ensoleillé, j’utilise les couleurs mats telles que le noir, le vert ou le marron foncé. Si vous voulez vous éclater sur les grises, optez pour les couleurs fluos (vertes ou oranges) elles adorent !

Palette de couleurs Oval Tenya (manque le marron et le noir) Palette de couleurs Oval Tenya (manque le marron et le noir)

7

Peux-tu nous en dire plus sur le direct Facebook du Salon de Solenzara, un sacré pari, non ?

Tout est parti d’un pari que j’avais fait avec Jeremy et Marc-Antoine, les organisateurs du salon pêche de Solenzara (Sulinzara in Pesca). Le défi était de réussir à prendre un pagre en direct pendant le salon avec retransmission via Facebook sur notre stand, et nous l’avons fait !!!

Oh oui, c’était génial !

Pour le reste, j’invite vos lecteurs à visionner la vidéo disponible sur votre site. Bon, je ne vous cache pas que j’étais « tendu » mais nous l’avons fait et au passage, c’est la meilleure preuve que la technique et nos produits fonctionnent !

8

Merci beaucoup pour ces informations très précises, as-tu quelque chose à rajouter pour conclure ?

Je remercie encore Top Fishing pour sa fidélité et sa confiance depuis tant d’années (clin d’œil à Daniel). Je profite de l’occasion pour vous annoncer en avant-première une nouvelle gamme de tenyas K-ONE développée spécialement pour le marché français ainsi que 2 nouvelles cannes K-ONE, toujours pour le tenya, en spinning et en casting avec un prix très accessible ! Top Fishing sera bien évidemment parmi les premiers à proposer ces nouvelles gammes !

— Guillaume Auger

 


Annexe :

Nous avons d’ailleurs beaucoup publié sur la question par le passé, voici quelques liens utiles :

Guillaume Auger (à gauche) Marukyu France, en Iso Fishing Guillaume Auger (à gauche) Marukyu France, en Iso Fishing

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010