Pageot

Le pageot est un sparidé rose, proche cousin du sar et de la dorade royale. Plutôt grégaires, les pageots vivent au petit large et rentrent assez peu en terre. À part sur certains secteurs spécifiques, les prises de beaux pageots du bord sont plutôt occasionnelles. On les pêche essentiellement en surfcasting ou à la calée en recherchant d'autres sparidés, la plupart du temps sur des postes assez profonds.

Seuls les pageots juvéniles arpentent les plages peu profondes à partir du printemps. Les plus gros pageots se pêchent essentiellement en bateau sur des fonds de 15 à 70 mètres en fonction des saisons. Évoluant en bans compacts, les pageots donnent lieu à des parties de pêche très animées au cours desquelles il n'est pas rare de piquer plus d'une vingtaine de beaux spécimens. Pêchés le plus souvent à l'appât naturel, pêche à soutenir au mouillage, en dérive ou à la pierre, les pageots se montrent aussi très réceptifs aux leurres artificiels de type Madaï et Taï-Jig. La dernière monture en provenance du Japon, le Tenya Jig donne aussi d'excellents résultats sur le pageot.

Dernière mise à jour le vendredi 01 avril 2011

1

Habitudes - Comportement

Les pageots vivent en bancs plus ou moins importants en fonction de l'age des poissons qui le composent. Les plus petits pageots évoluent en compagnies très denses, tandis que les plus gros se déplacent par petits groupes d'individus. Le pageot se pêche toute l'année avec un pic pour les pêcheurs en bateau, à cheval entre l'automne et l'hiver. À cette époque, les pageots se rassemblent en masse sur les gravières du petit large, sur des fonds compris entre 50 et 80 mètres. En général, ce sont des postes très connus et très fréquentés par les pêcheurs. La concurrence alimentaire générée par le nombre important d'individus annihile la méfiance légendaire des sparidés vis-à-vis des montages trop grossiers et les pageots se montrent un peu plus faciles à piquer que les veyrades ou les dorades royales. Plus agressif que ses cousines, le pageot est aussi très curieux : les animations de type tirette, en grattant le plomb sur le fond par des tirées de ligne entrecoupées de pauses, donne de très bons résultats sur les pageots. Ils se rapprochent instantanément d'un montage soulevant de petits nuages de sable sur le fond et s'empressent de gober les appâts qui semblent s'éloigner avec le courant.

Pageot de 2 kg au D Slow Jig Daiwa Pageot de 2 kg au D Slow Jig Daiwa

2

Alimentation

Le pageot a un régime alimentaire varié : Il se nourrit de petits crustacés, de vers, de coquillages et de mollusques. C'est un poisson fouisseur qui apprécie les fonds meubles, de sable, de gravier. On observe souvent les pageots sur fond de sable ou sur fond mixte, entrain de fouiller et de filtrer le substrat en compagnie d'autres sparidés. Plus agressif que la vérade et la daurade royale, le pageot se montre très virulent vis-à-vis des petits céphalopodes et des crustacés qui croisent son chemin. La forme de sa gueule et sa taille réduite l'empêchent de gober d'une traite ce type de proie comme un beau denti ou un gros pagre. Le pageot procède donc par étapes, affaiblissant sa proie par des assauts répétés, jusqu'à l'immobilisation définitive du petit céphalopode. Les beaux pageots se montrent donc très réactifs aux nouvelles techniques de pêche, Madaï et Taï Jig ainsi qu'au Tenya Jig. Des méthodes de pêche à tester absolument sur vos postes à pageots habituels.

Et un pageot toujours sur le bas de ligne chipirons Et un pageot toujours sur le bas de ligne chipirons

3

Techniques de pêche du pageot

  • Pêche à soutenir (Au mouillage ou en dérive : moule, piade, ver américain, mouron)
  • Pêche à la pierre (Au mouillage, comme pour la veyrade ou la dorade royale)
  • Madaï Fishing (Pêche au Madaï, Taï Jig et Inchiku)
  • Tenya Fishing (Pêche à la crevette avec la monture Tenya)
  • Surfcasting et calée (Plutôt l'hiver, sur des postes profonds : piade, ver américain, moule)
Des doubles de pageots dont les plus gros atteignaient 1,5 kg n etaient pas rares ! Des doubles de pageots dont les plus gros atteignaient 1,5 kg n etaient pas rares !

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010