Maria #98

Le pendant de Yamashita pour les leurres, une marque qui fabrique ses leurres au Japon. La marque a investit pour se doter de machines haut de gamme, technologiquement avancés pour fabriquer des produits uniques.
Chaque leurre Maria en vente est un réplication parfaite des modèles élaborés en bureau d'études et validés pour leur performance en pêche.

Dernière mise à jour le 18 décembre 2018

1

Historique

Maria, c’est tout simplement des leurres au service de la pêche sportive depuis 1941 ! Le Miss Carna, l’Angel Kiss, le La Segunda et le Chico Boca ont été parmi les premiers leurres japonais à conquérir le marché français à la fin des années 90. Depuis on ne compte plus les bars ayant succombés à
l’attrait des leurres MARIA. Il en est de même pour les carangues, carpes rouges et barracudas d’Afrique de l’ouest, sans oublier les brochets irlandais et les gros peacock bass du Brésil, qui ont fait les frais de ces leurres démoniaques !

2

Rockfishing

MARIA est le leader incontesté du rockfishing en France. La marque japonaise fût la première à faire parler de cette technique en France, en proposant une sélection particulièrement adaptée à la France, composée de têtes plombées, leurres souples et accessoires.

3

Processus de fabrication des leurres :

  1. Conception 
    Tous les nouveaux modèles sont conçus en CAO (conception assisté par ordinateur) dans notre bureau d'étude . 
    La modélisation informatique du prototype permet de tester l'action de nage, et de déterminer la taille et le poids appropriés, etc... Tous les données recueillies participeront au contrôle qualités lors des étapes suivantes.
  2. Moules prototypes 
    Le modèle CAO est transféré à notre machine de découpe automatique. Cette dernière fabrique automatiquement les moules à partir des données CAO. 
    La réalisation de chaque moule prend d'une demi-journée à une journée entière. Le leurre prend vie à cette étape.
  3. Prototypage
    Le prototype utilise le moule créé à l'étape précédente. A partir du prototype principal, nous élaborons des variantes : matériau, angles de lèvres, poids, densisté, répartition du poids ou encore la position des yeux de ligne différent selon les variantes.
  4. Phase de test et mise à l'eau
    Tout d'abord, nous testons comment les protypes se comportent en bassin artificiel. Nous vérifions les fonction de base à ce stade. Ensuite, nous testons en conditions réelles de pêche et vérifions beaucoup de choses : la capacité de la distribution, de l'action en cours, la nage, l'attractivité etc... Si le prototype est en deça de nos esperances ou montre des defaillances, nous repartons en bureau d'étude. Sinon, nous essayons d'attraper quelques poissons afin de décider des spécifications finales.
  5. Fabrication du moule métallique :
    Grâce à une machine automatique de coupe en métal, nous fabriquons les moules métalliques qui serviront à la réplication du leurres de série. Bien peu de fabricants de matériel pêche sont équipés de cette machine très sophistiquée et donc très chere. Outil indispensable, qui nous permet de faire le moule de métal directement dans notre usine.
  6. Fabrication du corps en plastique : 
    Les corps en plastique sont fabriqués par nos machines d'injection automatique. D'abord, nous chauffons les granules de plastique à haute température, puis on injecte instantanément dans nos moules métalliques.
  7. Assemblage
    La plupart des fabricants utilisent de la colle pour rejoindre les corps ensemble. Mais nous utilisons des machines de soudage qui utilisent la technologie des ondes supersoniques. L'avantage est qu'il ya moins de produits défectueux qui se traduit par moins de fuites et un produit parfaitement fini. 
  8. Peinture 
    Les artistes peignent la main minutieusement chacun de leurre par un. 
  9. Revêtement par un robot 
    Nous sommes équipés d'un robot de revêtement de finition. Ce robot peut peindre une qualité encore inégalé et ainsi faire de la reproduction parfaite. 
  10. Contrôle 
    Enfin, nous inspectons la qualité. Ensuite, nous attachons les bagues fendues, les crochets et les yeux. 
    Ensuite, nous offrons à nos clients ! Nous espérons que nos leurres vous aider à capturer plus de poissons et une meilleure qualité !

4

Nouveautés 2014

Présenté au dernier salon de Cagnes-usr-Mer, le Shore Tricker est le complément parfait de la MUCHO LUCIR. Monté d'origine avec un assit double en tête , il s'utilisera autant en casting jig qu'en vertical. Le dernier petit bijoux de MARIA à tester d'urgence !!

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret 40210676900010