Fabien attache la pince déclencheuse reliée au plomb en prenant soin de parfaitement régler la tension de libération du fil

#77335

Grand spécialiste de la pêche en traine lente, le moniteur guide de pêche Fabien Harbers nous explique tous les avantages de la technique du downrigger pour la pêche de beaux prédateurs en profondeur. Il est ainsi équipé d’un treuil électrique XL 92 Kristal Fishing configuré pour le downrigger dont il se sert lors de ses guidages avec ses clients.  Fabien nous indique dans cet article ses stratégies de pêche avec cette technique ultra efficace ainsi que de précieuses astuces pour toucher ces poissons de rêve que beaucoup pensent inaccessibles.

1

Idéal pour tous ceux qui souhaitent essayer ces techniques redoutables d’efficacité avec un professionnel reconnu.

La technique du downrigger

Originaire d’Italie (ou des États-Unis selon les sources), la pêche au downrigger consiste à trainer à une profondeur pré-établie un vif ou un leurre grâce à un plomb de plusieurs kilos. Le principe est particulièrement simple. Un treuil manuel ou électrique doté d’une canne soutient un plomb suffisamment lourd pour que ce dernier reste à la verticale du bateau avançant à moins de deux nœuds. Sur ce lest est installée une pince déclencheuse qui maintient la ligne de traine d’une autre canne en action de pêche. Lors de l’attaque, cette pince libère la ligne et le pêcheur combat alors le poisson en direct sans le lest. 

La pêche au downrigger est d’une redoutable efficacité lorsqu’il s’agit de toucher des espèces vivant à proximité des reliefs du fond jusque dans des profondeurs pouvant atteindre les 100 m. Cette technique permet en effet de prospecter efficacement les tombants, les pierres, les failles profondes ou encore les épaves de façon très précise. Ainsi, la pêche au downrigger avec un vif ou un leurre permettra de toucher dentis, pagres, mais également de gros bars, de beaux lieus ou des maigres se tenant à proximité du substrat rocheux. Il sera également possible de l’utiliser pour peigner différentes couches d’eaux à la recherche de pélagiques tels que sérioles, thons, belles pélamides, etc.

2

Ce denti a mordu sur un severeau trainé à 30 m de profondeur grâce à la technique du downrigger

Les avantages du downrigger

Par rapport à d’autres techniques de traines lentes profondes, le downrigger apporte de nombreux avantages. Ainsi, avec la technique du plomb gardian, le lest est directement attaché sur la ligne. Il est donc impossible de connaitre exactement votre profondeur de traîne. De même, ce plomb en contact direct avec la ligne peut provoquer des décrochages lorsque le poisson attaque ou se débat et enlève une grande partie des sensations du pêcheur lors du combat. Il est de même nécessaire d’utiliser une canne suffisamment puissante pour supporter la pression d’un lest lourd trainé par le bateau. Lorsque le plomb arrive à la canne, ce dernier qui est généralement maintenu par un fil doit également être enlevé, — un geste qui est toujours délicat en combat et qui peut provoquer des décrochages ! 

Avec le downrigger, le plomb est désolidarisé de la ligne qui pêche, ce qui apporte de multiples avantages : 

  • Vous pouvez pêcher avec des ensembles beaucoup plus lights qu’avec la technique du plomb gardian, ce qui vous apporte beaucoup plus de sensations. 
  • Sans plomb sur la ligne, vous ressentez parfaitement tout le combat du poisson et vous évitez les décrochages accidentels. Ce contact direct avec le poisson lors du combat augmente considérablement le plaisir du pêcheur 
  • En utilisant une ligne plus fine, les touches sont bien plus nombreuses, surtout par eaux claires.
  • Il est possible d’utiliser un matériel spinning « classique » (ex : 30 lb) ce qui évite d’investir dans un matériel spécifique à la traîne.

Le plomb n’étant pas associé à la canne qui pêche, celui-ci peut être très lourd (jusqu’à 7 kg). Encore ici, les avantages sont nombreux : 

  • Vous pouvez pêcher en traine lente jusqu’à près de 100 m de profondeur, ce qu’aucun autre système ne peut permettre (paravane, criminelle, plomb gardian, etc.)
  • Un lest lourd dissocié de la ligne qui pêche permet d’être à la verticale du bateau. En comparant les données du sondeur et le compteur métrique du treuil, il est ainsi possible de faire évoluer son vif exactement à la profondeur que l’on souhaite. Vous pouvez ainsi passer au plus prés du fond avec un minimum de risques d’accrochages. Aucun autre système plongeur de ligne ne permet d’être aussi précis. 
Le bateau du moniteur guide de pêche Fabien Harbers est équipé d’un treuil électrique XL 92 dont il utilise la fonction downrigger ainsi que d’un moulinet XL 611 digital pour les pêches en grandes profondeurs. Le bateau du moniteur guide de pêche Fabien Harbers est équipé d’un treuil électrique XL 92 dont il utilise la fonction downrigger ainsi que d’un moulinet XL 611 digital pour les pêches en grandes profondeurs. : La technique du downrigger permet de toucher de très beaux poissons avec des ensembles light (ici 30 lb) Un must pour les pêcheurs sportifs ! : La technique du downrigger permet de toucher de très beaux poissons avec des ensembles light (ici 30 lb) Un must pour les pêcheurs sportifs !

3

Fabien utilise le treuil XL 92 Kristal Fishing avec une bobine étroite spéciale  downrigger et un porte canne latéral

Bien choisir son downrigger : treuil manuel ou électrique ?

Contrairement à ce que pensent beaucoup de pêcheurs, la technique du downrigger est beaucoup plus accessible qu’elle ne parait. Le fabriquant européen Kristal Fishing propose ainsi un large choix de treuils à l’efficacité éprouvée et offrant une impressionnante longévité. Le choix entre un treuil manuel ou électrique dépend bien sur de votre budget mais également de l’utilisation que vous en faites. 

Le treuil manuel

Il offre l’avantage d’être particulièrement économique. Ainsi, le pack manuel XL 22 Kristal Fishing coûte moins de 300€ ! Celui-ci convient surtout à de petites embarcations ne possédant pas de batterie ou qui n’ont pas prévu de pré-installation comme par exemple avec un kayak, une barque, une petite coque open, une pneumatique de base. 

Cet ensemble manuel « prêt à pêcher » est très complet : 

  • Un treuil manuel XL 22 Kristal Fishing
  • Une fixation BN Standard
  • 1 bobine avec manivelle (600 m de 55/100 et ratio de 90 cm par tour de manivelle)
  • 1 porte canne PLR (pour la canne qui pêche)
  • 1 canne incassable CR/D avec poulie orientable inox (pour soutenir le plomb)
  • 1 compteur CMA métrique 
Avis Top Fishing :

Ce treuil manuel est livré avec tous les accessoires : un « pack prêt à pêcher » très économique qui intéressera tous ceux voulant découvrir la technique du downrigger Toute la qualité et la longévité  Kristal Fishing à prix malin ! Ce treuil est ainsi doté d’un système de freinage super progressif unique en son genre. Il sera conseillé pour les débutants ou tous ceux souhaitant s’équiper à moindre frais.

Notez que ce treuil étant manuel, il sera préconisé d’être deux à bord pour pouvoir remonter le plomb lors du combat. Il est en effet presque impossible de combattre un beau poisson tout en remontant le lest. Dés la touche, il est ainsi vivement recommandé d’éviter que la ligne maintenant le plomb pende sous le bateau car les dangers sont multiples : accrochages sur le fond, impossibilité de manœuvrer au moteur et – surtout- emmêlements avec la ligne tenant le poisson. En effet, un beau prédateur ne manquera pas durant le combat de chercher à croiser votre ligne avec celle maintenant le plomb, - ce qui provoque le plus souvent une casse et la perte de votre prise. 

Les versions electrifiées

Les treuils électriques Kristal Fishing offrent de multiples avantages pour la technique du downrigger. Il faut d’ailleurs savoir que ces derniers sont beaucoup plus économiques qu’on pourrait le penser. Ainsi, le pack plaisir downrigger « prêt-à-pêcher » avec le treuil XL 90 s’avère très abordable puisqu’il ne coûte que 599€ ! Très complet, il dispose de tout le nécessaire pour pratiquer cette technique hyper productive : 

  • Treuil XL 90 Kristal Fishing : garantie à vie (contre tous vices de fabrication !)
  • Bobine R / AFF – E spéciale Downrigger Kristal Fishing
  • Canne Kristal Fishing C / R-E (CR-D)
  • Porte-canne latérale PLR400
  • Tresse Spectra 130 lb (180 m) Kristal Fishing pour supporter le plomb
  • Plomb disque downrigger 3 kg
  • Pince déclencheuse downrigger bleu
  • Fixation B/N (pour installer le treuil sur votre plat-bord)
  • Leurre live Ballyhoo combo  Williamson spécial traîne

Un des principaux avantages d’un treuil électrique est de pouvoir suivre au plus prés les reliefs du fond avec une grande facilité. Il est ainsi possible de redescendre ou de remonter son plomb avec une précision millimétrique en appuyant juste sur un bouton. Grâce au compteur métrique digital intégré, vous savez exactement à quelle profondeur se situe votre plomb et vous pouvez ainsi passer au plus prés des roches où les prédateurs se tiennent à l’affût. La pêche est ainsi beaucoup plus simple et donc bien plus efficace ! 

Comme nous l’avons indiqué plus haut, un des dangers lorsqu’on fait une belle prise est que celle-ci ne vienne emmêler votre ligne avec celle soutenant le plomb. L’avantage d’un downrigger électrique tel que le XL 90 est alors de remonter automatiquement le lest par une simple pression sur un bouton. Il est même possible de programmer le treuil pour qu’il arrête de lui-même le plomb à une profondeur prédéterminée (ex : 1 m sous le bateau). Vous pouvez ainsi combattre les plus gros prédateurs en toute sérénité sans avoir la crainte que votre ligne ne croise le câble du downrigger. Le moniteur guide de pêche Fabien Harbers nous explique combien il apprécie cette fonction ultra pratique en action de pêche : 

Auparavant, j’avais l’habitude de pêcher au vif en traîne lente avec la technique du plomb gardian. La première fois que j’ai utilisé un downrigger, j’ai donc oublié de remonter mon plomb alors que j’étais en combat avec une belle sériole. J’ai vite réalisé mon erreur puisque sous l’effet de la dérive, mon plomb s’est accroché sur un relief et le poisson a emmêlé ma ligne avec celle soutenant le lest. J’ai ainsi perdu ma prise ainsi que mon plomb. Depuis, je n’ai plus jamais oublié de faire rapidement remonter ce lest en combat. Ainsi, j’apprécie beaucoup la fonction remontée rapide de mon downrigger XL 92 Kristal Fishing. En appuyant sur un simple bouton, le treuil électrique récupère le plomb et l’arrête automatiquement juste sous le bateau. Par rapport à un treuil manuel, cette fonction est fantastique et évite les accidents. Il est même possible de pêcher seul très facilement. 
Conseil du moniteur guide de pêche Fabien Harbers

Les treuils électriques Kristal Fishing tels que le XL 90 offrent également l’avantage d’être particulièrement polyvalents. En effet, ceux-ci peuvent vous servir aussi bien pour de la pêche par grands fonds que pour la traine lente profonde. Ainsi, pour la technique du downrigger, il suffit de rajouter un porte canne latéral (PLR) et de changer la bobine par un modèle plus étroit (R/AFF-E). Notez que ce changement est très rapide et ne prend que quelques secondes.  L’intérêt de ce type de bobine est d’offrir une plus grande vitesse de récupération afin d’éviter plus rapidement  les obstacles du fond. A l’inverse, il suffit de remplacer la bobine Downrigger par celle d’origine pour pouvoir pratiquer de la pêche par grands fonds. Un double emploi particulièrement intéressant quand on pense que le cout d’un treuil XL 90 correspond à peine à l’achat d’un moulinet exotique !

Avis Top Fishsing : 

Le XL 90 Kristal Fishing est un treuil parfait pour la technique du downrigger ! Avec sa grande polyvalence, ce treuil peut passer en quelques instants de sa fonction downrigger à un mode pêche profonde en changeant juste la bobine. Comme tous les treuils Kristal Fishing, le XL 90 est d’une robustesse et d’une longévité exceptionnelle. C’est la raison pour laquelle Top Fishing les garantie à vie ! 

Downrigger une pêche profonde, — très cool —, ici avec un appareil manuel Downrigger une pêche profonde, — très cool —, ici avec un appareil manuel En changeant uniquement la bobine, le treuil XL 92 peut être aussi utilisé pour la pêche des grandes profondeurs En changeant uniquement la bobine, le treuil XL 92 peut être aussi utilisé pour la pêche des grandes profondeurs Denti à la traîne au Downrigger en Corse Denti à la traîne au Downrigger en Corse Le moniteur guide de pêche Fabien Harbers utilise un treuil électrique XL 92 Kristal Fishing pour la technique du downrigger Le moniteur guide de pêche Fabien Harbers utilise un treuil électrique XL 92 Kristal Fishing pour la technique du downrigger

4

Les accessoires pour pêcher au downrigger

Si vous voulez composer vous-même votre ensemble downrigger ou que vous souhaitez remplacer des éléments de votre pack, Top Fishing dispose de tous les accessoires spécifiques à la pratique du downrigger. Voici une sélection de produits à l’efficacité éprouvée que nos plus grands spécialistes de la technique du downrigger vous conseillent chaudement : 

Canne pour le downrigger :

La canne inox incassable avec poulie orientable est indispensable pour écarter la ligne soutenant le plomb du bateau. Elle devra être choisie en fonction de la disposition du treuil sur votre bateau, de la largeur de votre plat bord, etc. Celle-ci doit en effet écarter suffisamment la ligne soutenant le lest de l’hélice de votre moteur afin d’éviter tout accident. La gamme Kristal Fishing possède toutes les tailles de cannes adaptées à la technique du downrigger. Ainsi la canne CR/E mesure 65 cm, le modèle CR/L 95 cm et la C/R TE est télescopique de 95 cm à 158 cm. De quoi s’adapter à toutes les configurations de bateau ! 

Le câble downrigger

Avec la technique du downrigger, le câble soutenant le plomb subit de multiples contraintes. Le team Top Fishing a donc mis au point une tresse spécifiquement conçue pour cet usage. Afin de pouvoir soutenir et traîner un plomb de 2 à 7 kg efficacement, la tresse Top Sea Turbo Perfectest extrêmement robuste (197 lb). Elle offre également l’avantage d’avoir une impressionnante résistance à l’abrasion qui est parfaitement adaptée à la traîne à proximité de fonds rocheux. De section ronde, cette 4 brins offre une grande finesse malgré sa grande résistance, ce qui lui permet de mieux fendre les courants et donc de mieux rester à la verticale. N’ayant aucune élasticité grâce à sa conception en 4 brins, elle vous permettra de pêcher très précisément – même dans les plus grandes profondeurs et coulera plus vite que d’autres tresses. Vous noterez enfin qu’elle a été conçue pour ne produire que très peu de vibrations en traine, ces dernières ayant un impact négatif sur les prédateurs. En somme, une tresse au top pour la technique du downrigger ! 

Les plombs pour la technique du downrigger

Les poids utilisés pour la technique du downrigger varient de 2 à 7 kg en fonction des profondeurs pêchées. Il est important que ce lest permette à la tresse d’être le plus possible à la perpendiculaire du bateau pour pêcher précisément. En opposant trop de résistance à la pénétration dans l’eau, un plomb peut ainsi relever l’ensemble du dispositif et vous faire pêcher plusieurs mètres au dessus des profondeurs recherchées. Il existe donc des plombs spécifiquement conçus pour le downrigger. Ces derniers sont généralement sphériques et sont dotés d’une dérive. 

Une toute nouvelle génération de plomb a été spécifiquement conçue pour le downrigger : le Servimec. De forme discoïde et présentant des flancs étroits et plats, ce type de plomb est doté d’un hydrodynamisme parfait fendant parfaitement l’élément liquide. Résultat : celui-ci oppose un minimum de résistance à l’eau en action de traîne, vous permettant ainsi de pêcher plus profond tout en restant au maximum à la verticale (plus grande précision). Sa très large dérive évite également que le plomb ne vrille et lui permet de bien rester dans l’axe de la traîne. Les risques d’emmêlements avec le long bas de ligne sont ainsi réduits au maximum et la libération de la ligne qui pêche grâce à la pince déclencheuse est optimale.

La pince déclencheuse

Cet élément est indispensable pour la pratique du downrigger. Lors de la traine, cette pince doit en effet serrer suffisamment le bas de ligne pour le maintenir malgré la pression de l’eau sur la ligne et le vif. Il doit néanmoins pouvoir le libérer lors de l’attaque. Elle doit également posséder des mâchoires en caoutchouc afin de serrer suffisamment la ligne sans pour autant l’endommager et ainsi créer ainsi un point de faiblesse lors du combat. Nous vous recommandons donc : 

Les pinces déclencheuses Top Sea :
  • Conception hydrodynamique pour minimiser la turbulence lors de la traine. 
  • Pince bleue pour lignes de 10 à 25 lb (4,5 à 11,5 kg)
  • Pince rouge pour lignes de 20 à 50 lb (9 à 23 kg)
  • Voir la pince déclencheuse Top Sea
Pince déclencheuse standard Top Fishing :
  • Molette latérale ultra précise et progressive pour régler la puissance de serrage (taille du vif, vitesse de traine, etc.). 
  • Mâchoires en caoutchouc. 
  • Voir la pince déclencheuse standard

Les leurres

Il n’est toujours facile de faire des vifs destinés à la traine lente. La solution est alors de toujours posséder à bord des leurres qui vous permettront de continuer à pêcher. Top Fishing a sélectionné pour vous plusieurs leurres qui seront parfaits pour la technique spécifique du downrigger : 

Hoochie Boone : 
  • Toute la qualité d’une marque prestigieuse connue pour l’excellence de ses produits destinés aux pêches des plus beaux poissons de la planète. Octopus doté de couleurs vives pailletées qui est proposé déjà monté avec deux hameçons en montage steward (tandem) sur nylon 90/100. Un must pour la traîne lente ! Disponible en 100 mm.
Real Squid Cyl Artesano : 

Une imitation de calamar plus vraie que nature ! La société a encore amélioré la conception de ses leurres avec une matière insécable encore plus résistante. Idéal pour les carnassiers dotés de mâchoires puissantes (ex : dentis). Les couleurs sont également d’un réalisme saisissant ! Sa nage imite à la perfection celle d’un céphalopode avec ses tentacules qui se gonflent et se rétractent. N’oubliez pas que les calamars sont de véritables friandises pour tous les prédateurs marins ! Un leurre que nous vous recommandons chaudement pour la pratique du downrigger.

Emerillon Turbo antivrille Top Sea

Chaine de 5 rollings montés sur roulement à billes. Résistance 180 et 195 kg. Placé devant le plomb de traine grâce à son agrafe, il permettra d’éviter au maximum le vrillage de votre ligne. Un accessoire d’une rare efficacité et d’une grande robustesse.

La tresse 1350 Perfect, en présentation avec un moulinet électrique Kristal Fishing La tresse 1350 Perfect, en présentation avec un moulinet électrique Kristal Fishing Aucune description Aucune description Remplaçant le Vivo Calamar, le Real Squid arrive à l'automne 2018 Remplaçant le Vivo Calamar, le Real Squid arrive à l'automne 2018

5

En action de pêche avec Fabien Harbers partie 1

Le moniteur guide de pêche très réputé Fabien Harbers utilise le treuil XL 92 Kristal Fishing en version downrigger lors de ses cessions de guidage en Méditerranée. Ce grand spécialiste de la pêche en traîne lente au vif nous explique ici comment il la pratique cette technique spécifique : 

Avis de Fabien Harbers, moniteur guide de pêche : 

J’utilise le downrigger XL 92 Kristal Fishing lors de mes guidages et les avantages qu’il apporte pour faire de la traine lente au vif sont impressionnants ! Par rapport à la technique du plomb gardian que j’utilisais auparavant, le plomb n’est plus sur la ligne grâce au downrigger. Il est donc possible de pêcher beaucoup plus fin avec un ensemble (ex : 30 lb) — ce qui est un avantage certain en présence de poissons difficiles et par eaux très claires. De même, pourvoir pêcher de très beaux poissons avec un combo light est bien plus fun pour mes stagiaires. Sans plomb sur la ligne, ils sont en contact direct avec le poisson et les sensations sont démultipliées. Mes clients adorent ! 

Le plomb étant désolidarisé de la ligne grâce au système de la pince déclencheuse, je peux également pêcher très profond. Pratiquant mes guidages dans les alpes maritimes, la rupture du plateau continentale est très proche des cotes et il n’est pas rare d’avoir jusqu’à plus de 100 m de fond à quelques centaines de mètres de la cote. Ici encore, le downrigger électrique est un avantage certain car c’est l’unique plongeur de ligne qui permet d’aller pêcher aussi profondément.

Un autre avantage du downrigger XL 92 Kristal Fishing est que j’arrive à trainer un vif au plus près des reliefs, même dans les zones très accidentées. C’est d’une redoutable efficacité pour la traque des prédateurs benthiques (dentis, pagres, etc.) qui chassent souvent à l’affut et qui ne se déplacent que de quelques mètres pour se saisir d’une proie. J’ai une cartographie Platinium ultra précise et j’ai installé sur mon bateau une grosse sonde Airmar 1 kg ultra puissante (elle sonde jusqu’à 1200 m). J’arrive ainsi à voir mon plomb jusqu’à prés de 100 m de fond directement sur l’écran. Associé au compteur métrique digital du XL 92 Kristal Fishing, il m’est donc possible de « caresser la roche » au plus prés. Si vous essayez cette technique sur votre bateau, vous verrez qu’en traînant suffisamment lentement et avec un bon sondeur, le fait de voir le plomb permet vraiment de pêcher au ras du fond.

Grâce au Downrigger électrique XL 92 Kristal Fishing, je peux remonter et redescendre très précisément le plomb avec facilité pour suivre au plus prés les reliefs où se dissimulent les prédateurs. Je passe parfois à quelques dizaines de centimètres du fond, ce qui fait vraiment la différence en termes de résultats !

En pleine journée durant les beaux jours, les prédateurs pélagiques naviguant en pleine eau se situent souvent juste sous la thermocline. J’ai ainsi remarqué que les bancs de barracudas qui naviguent en surface la nuit se trouvent dans 20/25 m de profondeur quand il fait encore jour — surtout en été. Le soir, j’ai l’habitude de trainer mon vif dans des profondeurs comprises entre 15 et 20 m. Au fur et à mesure que le jour tombe lors du crépuscule, je traine plus haut à 10/12 m de la surface. Les bancs de barracudas étant facilement reconnaissables au sondeur, je fais passer le vif exactement à leur niveau au mètre prés. La technique du downrigger est vraiment d’une redoutable efficacité quand on la maitrise bien. Elle permet en effet de toucher des poissons qui ne sont pas encore actifs en surface.

Il y a peu, j’ai ainsi fait prendre 8 barracudas à un de mes clients en moins de deux heures. 

Fabien attache la pince déclencheuse reliée au plomb en prenant soin de parfaitement régler la tension de libération du fil Fabien attache la pince déclencheuse reliée au plomb en prenant soin de parfaitement régler la tension de libération du fil Fabien fixe sa pince déclencheuse au début de son bas de ligne de 15 m afin que le plomb soit suffisamment éloigné Fabien fixe sa pince déclencheuse au début de son bas de ligne de 15 m afin que le plomb soit suffisamment éloigné Cette fois-ci Fabien utilise en vif une petite oblade sur un montage steward composé de 2 hameçons Cette fois-ci Fabien utilise en vif une petite oblade sur un montage steward composé de 2 hameçons La descente du plomb jusqu’aux profondeurs recherchées doit être progressive afin que le bas de ligne se déploie bien et ne s’emmêle pas au câble La descente du plomb jusqu’aux profondeurs recherchées doit être progressive afin que le bas de ligne se déploie bien et ne s’emmêle pas au câble Aucune description Aucune description

6

En action de pêche avec Fabien Harbers partie 2

J’utilise également le downrigger quand je souhaite pêcher à mi-eau ou juste sous la thermocline pour cibler les gros pélagiques comme les sérioles. L’avantage de cette technique de traîne au vif est qu’elle permet de couvrir un maximum de terrain en quête de poissons actifs. Cette prospection systématique en mode power fishing est particulièrement efficace pour toucher les plus gros prédateurs qui sont généralement plus rares. Récemment, c’est ainsi que j’ai pu faire prendre à un stagiaire une sériole de 18 kg sur une canne de 30 lb à peine. 

Le bas de ligne

Par souci de discrétion, j’utilise un long bas de ligne de 15 m en fluorocarbone afin de suffisamment éloigner le vif du plomb. C’est d’autant plus important en présence d’eaux très claires offrant une grande visibilité comme on en rencontre souvent en Méditerranée.  J’ai une trousse où je possède toujours une quinzaine de montages déjà montés, ce qui me permet de m’adapter à toutes les conditions ainsi qu’à la taille de mes vifs. Ces bas de lignes sont en fluorocarbone 40 à 80 lb. Sur des fonds peu encombrés, je pêche habituellement en 40 lb. En présence de fonds très encombrés, je passe à du 80 lb. J’utilise surtout un montage à deux hameçons de 3/0 à 7/0. Je choisis la taille de ces derniers en fonction de la taille du vif. Vous noterez que je positionne toujours la mâchoire de la pince déclencheuse sur le fluorocarbone, juste après de nœud de raccord avec la tresse. La descente du bas de ligne doit être lente et avec le moteur embrayé pour la traîne afin que ce bas de ligne reste bien allongé. Vous éviterez ainsi les emmêlements avec le câble qui rendraient le dispositif inopérant.  

Armer le vif

Si vous pêchez en traîne avec la technique du downrigger, un montage spécifique sera préconisé pour armer votre vif. Le prédateur pouvant attaquer aussi bien en tête qu’en queue, il sera ainsi conseillé d’utiliser un montage steward avec deux hameçons en ligne. Celui situé sur le fil est un hameçon tracteur qui sera placé au niveau de la gueule du vif ou dans ses narines. L’autre sera positionné sur le dos ou au niveau du ventre. Prenez alors soin de ne pas trop blesser le vif en positionnant cet hameçon afin que celui-ci puisse nager. Placer l’hameçon juste sous sa peau suffira à le maintenir efficacement en place.

Afin de gagner du temps en guidage, j’utilise un montage steward réglable au niveau de l’hameçon situé sur le bas de ligne avant l’hameçon tracteur. Il suffit pour cela de positionner un tube thermorétractable emprisonnant la hampe et le fil et de le chauffer pour qu’il se rétracte. Vous pouvez également utiliser de la tresse enroulée autour de la tige de l’hameçon et du fil. Dans les deux cas, l’hameçon tracteur offrira un coulissement dur et pourra être positionné sur la ligne à votre guise pour s’adapter à la taille du vif. Notez que pour les plus gros vifs, il est possible d’utiliser 3 hameçons en ligne.

Notez le montage steward avec deux hameçons en ligne qui a permis de prendre ce denti Notez le montage steward avec deux hameçons en ligne qui a permis de prendre ce denti Ici encore, ce beau prédateur a été pris sur un montage steward à deux hameçons Ici encore, ce beau prédateur a été pris sur un montage steward à deux hameçons La technique du downrigger a permis de prendre ce gros barracuda à 12 m de profondeur en traine lente au vif La technique du downrigger a permis de prendre ce gros barracuda à 12 m de profondeur en traine lente au vif Cette sériole sera aussitôt relâchée après les photos Cette sériole sera aussitôt relâchée après les photos

7

Vitesse de traîne : conseils et astuces

La technique du downrigger sera surtout utilisée en traîne lente à moins de deux nœuds. En effet, le bas de ligne étant long par souci de discrétion (10 à 15 m), celui-ci doit donc être constamment en tension par l’avancée du bateau afin d’éviter que la ligne en action de pêche ne vienne s’emmêler à celle maintenant le plomb. Il est indispensable de réduire au maximum sa vitesse au ralenti, surtout pour de la pêche au vif. En effet, une trop grande vitesse ferait remonter l’ensemble du dispositif à cause de la pression engendrée par l’eau sur la ligne et il serait alors difficile de savoir à quelle profondeur vous pêchez. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de ne pas excéder les 2 nœuds. Néanmoins, tous les bateaux ne peuvent traîner aussi lentement. Ainsi, j’ai équipé mon moteur d’un trolling valve. Cet embrayage me permet de réduire la vitesse tout en gardant le même régime moteur. Sur mon 130 CV Yamaha quatre temps, je peux ainsi descendre à 600 tours et traîner de 1,5 à 1,8 nœuds – ce qui est parfait pour la  technique du downrigger. Il existe d’autres astuces pour pouvoir trainer suffisamment lentement. Ainsi, il est aussi possible d’utiliser une ancre flottante ou des seaux immergés. Vous pouvez également naviguer face au courant ou au vent afin de suffisamment ralentir vote vitesse. Si vous possédez deux 4 temps, vous avez aussi la solution de n’utiliser qu’un seul moteur en traîne. Les bateaux possédant un moteur dont la vitesse de ralenti est trop élevé pourront également utiliser un petit moteur auxiliaire, que celui-ci soit thermique ou même encore électrique. Signalons enfin qu’il est possible de pêcher en traine lente sans moteur par la simple influence du vent ou des courants (ex : face à une embouchure) quand la vitesse de dérive est proche ou supérieure a un nœud. 

Conseil Top Fishing : 

Grâce à son expérience de la pêche au downrigger, le team Top Fishing a réalisé pour vous un tableau très utile vous indiquant la profondeur atteinte par le plomb en fonction de son poids, de la vitesse de traîne ainsi que de la longueur du câble.

Profondeur, vitesse et plombée pour le downrigger Profondeur, vitesse et plombée pour le downrigger Ce denti a mordu sur un severeau trainé à 30 m de profondeur grâce à la technique du downrigger Ce denti a mordu sur un severeau trainé à 30 m de profondeur grâce à la technique du downrigger

8

Retrouvez les prestations du moniteur guide Fabien Harbers sur : 

Magnifique sabre touché avec un slow jig Caprice Evergreen ! Magnifique sabre touché avec un slow jig Caprice Evergreen !

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010