Espadon-voilier

Bien que leurs noms se ressemblent, l’espadon et le voilier n’appartiennent pas à la même famille. Alors que l’Espadon fait partie de la famille des Xiphiidés, l’espadon voilier est de la famille des Istiophoridés. Il est ainsi plus proche des marlins qui font partie de cette famille que de notre xyphias Gladius. Son nom scientifique est Istiophorus Platypterus mais il est plus communément appelé voilier, voilier cosmopolite, voilier de l’Indo-Pacifique ou empereur éventail. Tout autour de la planète, on utilise surtout son nom anglais de sailfish qui est mondialement connu par les pêcheurs sportifs. 

Dernière mise à jour le lundi 12 septembre 2016

1

Espadon-voilier, vue sous-marine

Caractéristiques

Poisson trophée par excellence, l’espadon voilier est facilement reconnaissable par son rostre et surtout son impressionnante nageoire dorsale très caractéristique.

Il est certainement un des poissons les plus rapides au monde puisqu’on considère qu’il est capable d’’atteindre sur certains rushs la vitesse impressionnante de 110 km/h !

Cette espèce mesure en moyenne 1,50 à 2,5 m pour un poids moyen de 30 à 40 kg. Il peut néanmoins atteindre exceptionnellement les 100 kg. Poisson pélagique (vivant en pleine mer), il est surtout présent dans les mers tropicales (Sénégal, Floride, Atlantique, Océan Indien et Pacifique). Néanmoins, quelques spécimens ont pu être capturés en Méditerranée comme en Italie du Sud ou prés des cotes du Maghreb. On a même la preuve d’une capture en Corse du sud mais de telles prises sont particulièrement rares. 

Combat avec un espadon Combat avec un espadon

2

Pêche à l'Espadon à Madagascar

Technique de pêche

La pêche à la traine hauturière est certainement une des techniques les plus utilisées pour rechercher l’espadon voilier. Cette grande traîne se pratique généralement à une vitesse de traîne assez élevée (6 à 15 nœuds). Afin de pouvoir trainer de nombreuses lignes, certaines sont écartées par des tangons. On utilise des leurres Big Game nageant en surface ou juste sous la pellicule de l’eau. Ils sont généralement constitués d’une tête dure (en résine ou en métal) et d’une jupe en plastique souple, en plumes ou en fibres synthétique. Ces têtes peuvent avoir des formes diverses pour des nages différentes. Il existe ainsi de multiples types de leurres Big Game dont le nom est le plus souvent défini par la forme de la tête : 

  • Pusher : tête à face plate poussant beaucoup d’eau. Les accélérations sont brutales et il effectue de forts écarts latéraux.
  • Slide pusher : face concave créant de fortes trainées de bulles
  • Swimmer : leurre à tête biseautée comme pour un plug (à « pan coupé »). Fortes vibrations et nage erratique
  • Bullet (ou bullet Simmer) : Tête en forme de balle permettant des traînes à forte vitesse (ex : pour les thonidés)
  • Jets américains siffleur : tête creuse où l’eau s’engouffre pour ressortir avec une forte trainée de petites bulles
  • Jet américains à turbine : tête constituée d’hélices à pales montées sur roulement à bille qui, en tournant créent une forte trainée de petites bulles, d’intenses vibrations et de forts reflets lumineux (les ailettes réfléchissent la lumière)
  • Clowns : leurres constituées d’une jupe mixte plastique et plumes
  • Plumes : leurres constitués de plumes et / ou  de matériaux synthétiques. Ils sont généralement précédés d’une tête métallique effilée

Retrouvez ici tous nos leurres Big Game.

Ceux-ci peuvent être couplés avec des vifs vivants ou morts (hareng, ballyhoo, etc.) ou un ventre de bonite placés sous la jupe de ces leurres. Afin de créer un effet banc visant à exciter les poissons, ces leurres sont généralement précédés de teasers d’appel. Ces derniers sont de type daisy chain (chaine de multiples octopus) ou de type bird (leurres à ailettes latérale flappant l’eau).
 

Avis Top fishing : 
Si la traîne reste une des techniques de prédilection pour la recherche de l’espadon voilier, des pêcheurs tentent de la pêcher différemment. Ainsi, des pêcheurs à la mouche attendent de faire monter un sailfish sur des chaines de tesaers pour le tenter au streamer. D’autres le tentent en jigging sur certaines zones. 

Après un long combat, le poisson pointe enfin la tête à la surface Après un long combat, le poisson pointe enfin la tête à la surface Rush d'un espadon voilier, un poisson très virulent ! Rush d'un espadon voilier, un poisson très virulent ! L'espadon-voilier se débat âprement L'espadon-voilier se débat âprement L'espadon-voilier se débat encore et toujours L'espadon-voilier se débat encore et toujours Un espadon voilier, à sa sortie de l'eau Un espadon voilier, à sa sortie de l'eau

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010