Aucune description

No Kill #10

La conservation ou l’embarquement de certaines prises est strictement réglementée et quasiment tous les poissons font l’objet d’une taille minimale de capture qu’il convient de respecter en remettant systématiquement à l’eau les individus n’atteignant pas cette maille. Que ce soit pour le plaisir ou par obligation, la relâche des poissons concerne donc tous les pêcheurs.

Dernière mise à jour le 18 décembre 2018

1

Relâcher les gros poissons de sport

Les gros poissons de sport sont délicats à décrocher et il vaut mieux avoir réfléchi à la question avant de mettre vos lignes à l’eau parce qu’après la touche, tout va très vite… Ce délicat travail d’équipe se prépare et se planifie à l’avance pour se dérouler dans les meilleures conditions possibles, aussi bien pour la survie du poisson que pour la sécurité des membres d’équipage.

Pour le thon rouge, la législation interdit d’embarquer la prise à bord pour la décrocher (voir notre article sur la nouvelle réglementation 2010 de la pêche au thon rouge en Méditerranée). L’opération doit donc obligatoirement se dérouler poisson dans l’eau, le long de la coque.

C’est la meilleure façon de procéder aussi bien pour préserver la prise d’un stress inutile autant que pour la sécurité des pêcheurs. Procédez de la sorte pour tous les gros prédateurs que vous souhaitez relâcher par pur plaisir ou pour respecter la législation en vigueur (attention les amendes sont  « salées » et la pêche au thon qui fait polémique en ce moment est particulièrement surveillée).

2

Pêche au leurre : des hameçons simples plutôt que des triples.

Les poissons pris au leurre, en traîne au jig ou encore au lancer, se révèlent bien souvent les plus faciles à décrocher. On utilisera une pince pour retirer proprement l’hameçon des chairs en prenant soin de saisir le poisson à l’aide d’un chiffon humide dans le cas d’une prise embarquée de petite taille.

Les gros poissons sont à décrocher le long de la coque en tenant bien le bas de ligne en tension, à la main ou à la canne. Les hameçons simples montés sur assist hook qui arment les jig permettent un décrochage facilité des prises.

Avec les hameçons triples, l’opération peut se révéler plus délicate en particulier lorsque les poissons ont gobé le leurre. Pour faciliter le décrochage de ses leurres, il suffit d’armer ses poissons nageurs ou ses poppers avec des hameçons simples. Remplacer les triples par des simples ne diminue pas le ratio des captures et la remise à l’eau des prises s’en trouve facilitée.

3

Pêche à l’appât : Couper le bas de ligne si le décrochage est impossible.

Les poissons piqués en pêche à l’appât avalent parfois l’hameçon profondément : la meilleure option consiste alors à couper proprement le bas de ligne au raz de la gueule. On pourra éventuellement essayer de retourner le poisson et d’intervenir par les ouies. Dans ce cas, on coupera aussi le bas de ligne de manière à pourvoir exfiltrer l’hameçon par les voies respiratoires.

4

Adapter ses hameçons et sa technique en pêche à l’appât

Pour éviter que les prises n’avalent trop profondément, on pourra augmenter la taille de ses hameçons tout en s’efforçant de ferrer les poissons rapidement. Les hameçons circle hook sont incontournables pour les adeptes du de la pêche en No Kill. En les utilisant, les poissons piqués le plus souvent au coin de la gueule conservent un maximum de vitalité pour des bagarres exacerbées et ils seront décrochés très facilement en fin de combat. Pour la pêche de la bonite au broumé, c’est un must.

5

Les outils du pêcheur en No Kill

Obligatoire ou pour la beauté du geste, la relâche des poissons doit s’effectuer avec précaution. Équipez vous bien pour ne pas être pris au dépourvu. Les accessoires indispensables : Pinces à long bec, dégorgeoir, chiffon humide, gants, gaffe (glissée en douceur par les ouies pour maintenir la tête du poisson hors de l’eau), mètre, peson et appareil photo pour immortaliser la prise qui repartira vivante dans son élément.

6

Les tailles légales de captures en Méditerranée

En dessous des tailles indiquées, tous les poissons pêchés doivent être remis à l’eau, morts ou vivants.

  • Loup : 30 cm
  • Daurade royale : 20 cm
  • Daurade grise : 23 cm
  • Daurade rose : 33 cm
  • Marbré : 20 cm
  • Veyrade : 18 cm
  • Sar : 23 cm
  • Pageot : 17 cm
  • Pagre : 18 cm
  • Rouget : 11 cm
  • Congre : 58 cm
  • Sole : 20 cm
  • Mérou Cernier : 45 cm
  • Thon Rouge : 115 cm ou 30 kg

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret 40210676900010