Autre(s) nom(s) : Aiguille à ver, Aiguille creuse, Aiguille à locher

L'aiguille à ver peut avoir une extrémité pointue et l'autre creuse ou encore être creuse des deux côtés. Les modèles avec pointe sont en général un peu plus épaisses que les aiguilles complétement creuses. Les premières seront utilisées pour les gros vers (américain, bibis, ...) et les secondes pour les vers fins et fragiles type cordelle. Pour réaliser l'eschage, on enfile d'abord le ver en entier sur l'aiguille. Après avoir positionné la pointe de l'hameçon dans le creux de l'aiguille, il faut faire glisser le ver sur l'hameçon et le bas de ligne en prenant soin de bien tendre le fil pendant tout le déroulement de l'opération.
L'aiguille à locher qu'on appele aussi aiguille à sardine, présente un pointe aplatie et une encoche (boucle ouverte aplatie) de l'autre côté qui permet d'insérer la boucle du bas de ligne. Une fois l'opération réalisée, il ne reste plus qu'à transpercer l'appât en l'enfilant avec l'aiguille et le bas de ligne (on pourra aussi tricoter plusieurs points de couture dans l'esche : manteau de calamar, filet de poisson, ...) jusqu'au niveau de l'hameçon. On décroche ensuite l'aiguille et l'on raccorde le bas de ligne au montage prêt à entrer en action.


© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010