Jusqu'au 26 décembre, offre de Noël 1 cadeau de votre choix par commande
Aucune description

Requin griset #64

Le requin griset présent sur toutes nos côtes est une espèce méconnue par les pêcheurs car il vit dans les profondeurs abyssales. Pourtant, pouvant mesurer jusqu’à plus de 6 m de long pour un poids de près d’une tonne, ce poisson constitue certainement un des plus beaux trophées qui puisse être pêché à la ligne en France !

Dernière mise à jour le 2 mai 2019

 Un requin griset est un poisson impressionnant !

Description

Le requin griset peut mesurer jusqu’à 4,5 m de long mais certains spécimens capturés par des professionnels dépassaient les 6 m pour un poids impressionnant de plus d’une tonne ! Le plus grand requin griset jamais pêché le fut en 1846 en Cornouailles : il faisait 7,95 m de long mais son poids reste inconnu car aucune balance de l’époque n’était capable de le peser! Il peut vivre jusqu’à l’âge vénérable de 80 ans. Sa large tête est profilée avec un museau de forme conique, presque arrondi. Sa bouche est située sous la tête, presque en position ventrale. Sa gueule dispose de 6 rangées de dents triangulaires très tranchantes. Celles situées dans la mâchoire inférieure sont disposées en peignes. Il possède 6 fentes branchiales de chaque coté de la tête alors qu’habituellement les requins n’en ont que 5 – ce qui permet de l’identifier très facilement. Une autre de ses caractéristiques est de ne posséder qu’une seule nageoire dorsale à l’arrière du corps.

Sa peau est de couleur brune foncée tirant sur le gris, ce qui lui a valu son nom. Elle est plus claire sur la face ventrale.

Le griset a la capacité de pouvoir changer de couleur pendant une courte période. Il dispose de grands yeux vert fluorescents qui ont la caractéristique d’être rétractables. Ils rentrent ainsi dans leur orbites afin d’être protégés lorsque le requin attaque. Ces yeux sont uniquement pourvus de bâtonnets. Ils n’ont pas la capacité de voir les couleurs et la vision du griset est donc monochrome.

  • Nom commun : Requin griset. Griset. Requin à maquereaux. Lou Mounge (vieux niçois)
  • Nom scientifique : Hexanchus griseus
  • Famille : Hexanchidés

Le saviez-vous ?
Apparu à la période du Jurassique il y a 140 millions d’années, le requin griset est un poisson qui n’a que très peu évolué depuis la préhistoire. Parmi les requins, c’est même celui qui reste le plus proche des requins primitifs du Dévonien. Sa mâchoire est relativement petite par rapport au corps et d’une mobilité réduite (mâchoire dite « amphistylique »). Ainsi, les requins « modernes » ayant plus évolué tels que le requin plat-nez disposent d’une mâchoire ultra mobile.

Le requin griset ne souffre pas de décompression et s’avère très vigoureux en surface !
Aucune description

Biotope et alimentation

Ce poisson benthique (benthos : fond) vit dans les abysses entre 200 et parfois plus de 2000 m de fonds – ce qui est considérable. Il est néanmoins capable de remonter très haut dans les couches d’eau pour se nourrir– jusqu’à atteindre la surface ! C’est toutefois assez rare car il n’aime pas les eaux tempérées – n’oublions pas qu’il vit dans des profondeurs où l’eau est entre 3 et 5 ° ! Les individus immatures peuvent vivre en bancs assez réduits mais les adultes sont la plupart du temps solitaires. Le requin griset est sédentaire et reste attaché à son territoire. Son aire de répartition est certainement une des plus vastes dans la famille des requins puisqu’on le retrouve dans toutes les mers et océans du globe ! 

Comme tous les requins, le griset est carnassier. Il chasse principalement la nuit mais également à l‘aube et au crépuscule. Il consomme tous types de poissons osseux, (y compris d’autres espèces de requins), des raies, des mammifères marins, etc. Il est même capable de manger des crustacés ! Une grande partie de son alimentation est constituée de calamars rouges – ces céphalopodes étant très présent dans les abysses. Le griset peut également être charognard et consommer des cadavres aussi gros que ceux de baleines mortes s’échouant sur le fond. Il faut également savoir qu’il peut être cannibale et dévorer des individus de sa propre espèce.

Le saviez-vous ?
Pendant longtemps, des pêcheurs professionnels ont pêché le requin griset avec des palangres au large de Nice ou de Cagnes.

Dans les années 70, Nice Matin a fait un article montrant la prise de plusieurs requins grisets records. Le plus gros spécimen pesait alors près de 450 kg. Ces pêcheurs remontaient régulièrement des poissons de 5, 6 à 700 kg de profondeurs dépassant les 1000 m…à la main.Ils ramenaient leurs prises en les remorquant avec leurs pointus à voile

Ils ramenaient leurs prises en les remorquant avec leurs pointus à voile. Ils revendaient la chair et également le foie très riche en vitamine A qui était revendu sous l’appellation « huile de foie de morue » (que certains ont pu connaitre bien malgré eux !) Il faut en effet savoir que son foie peut atteindre près d’1/3 du volume du corps ! Ce poisson se vendant mal et les conditions de pêche étant extrêmement dures, ce métier a disparu depuis des décennies.

Auparavant, les requins grisets étaient pêchés à la palangre par des professionnels (extrait d’un Nice Matin des années 70) Requin griset pris à la palangre par un professionnel dans les années 60

Dossier : Pêche du requin griset en grandes profondeurs

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret 40210676900010