Jusqu'au 26 décembre, offre de Noël 1 cadeau de votre choix par commande
La Coryphène saute beaucoup lors des combats

Daurade coryphène #52

La coryphène : un magnifique poisson de sport ! 
Ce magnifique pélagique aux couleurs bleues jaunes et vertes capable d’effectuer des rushs à plus de 80 km / h est assurément un des plus beaux poissons qu’un pêcheur sportif puisse espérer prendre. 

Dernière mise à jour le 29 mai 2019

1

Notre client Cyrille avec une magnifique coryphène !

Description

Nom commun : Coryphène, daurade coryphène, coryphène commune, grande coryphène, maï-maï (iles pacifique)
 
Nom scientifique : Coryphaena hippurus
 
Description 
La coryphène mesure en moyenne 40 à 80 cm mais peut atteindre dans nos eaux prés de 160 cm pour un poids pouvant dépasser les 30 kg. En exotique, ce pélagique atteint la taille de 2 m pour plus de 50 kg.
 
La coryphène est très véloce et peut atteindre la vitesse impressionnante de 80 km/h.
Ce pélagique possède une robe magnifique avec de splendides couleurs turquoise, bleues, vertes et jaunes. Son corps est fusiforme mais de faible section. Les males ont un front bombé très reconnaissable.
L’œil est en position assez basse et se situe presque au niveau de la gueule. Sa bouche dispose de petites dents très pointues et même sa langue en est pourvue ! Sa longue nageoire dorsale est assez haute et va de la tête à la queue. Sa nageoire caudale est assez fine et fourchue. Les écailles recouvrant son corps ont la particularité d’être très petites.
 
À noter : 
 
La coloration de la coryphène change une fois sortie de l’eau.
Ainsi, les magnifiques teintes de sa robe passent à un bleu turquoise puis à un jaune doré. Puis ces couleurs s’estompent rapidement pour prendre un coloris gris métallique. 
Les couleurs de la coryphène s’estompent rapidement !

2

Biotope

La coryphène est un épipélagique vivant généralement au grand large loin des côtes. Elle vit surtout dans les couches d’eau située prés de la surface mais elle est capable de descendre très profondément (plus de 100 m) pour y chasser les calamars. Elle vit en bancs denses pouvant compter plusieurs dizaines d’individus.

Les coryphènes aiment rester sous tous les objets flottants à la surface et il n’est pas rare qu’elles restent durant une longue période sous un amas de macrodéchets, de débris végétaux, les balises, les troncs dérivants, etc.

En France, on retrouve la coryphène en Méditerranée et en Atlantique sud. Elle est également présentes dans toutes les mers tropicales proches de l’équateur. 

En France, on retrouve la coryphène en Méditerranée et en Atlantique sud.

3

Alimentation

La coryphène est un pélagique carnassier qui se nourrit surtout de petits poissons de pleine eau vivant en bancs compacts (ex : sardine, anchois, etc.)

Elle apprécie également les calamars qu’elle est capable de suivre jusqu’à de grande profondeurs.

Dans les régions exotiques, elle chasse également les poissons volants dans des courses poursuites à la surface qui sont très impressionnantes.

Denis Verreet avec une magnifique coryphène touchée du bord – une prise rare !

Dossier : La coryphène : un magnifique poisson de sport !

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret 40210676900010